VAE : La validation des acquis d'expérience


Vous avez une ou des expériences professionnelles, mais vous ne possédez pas de diplôme par rapport à celles-ci ? La VAE permet à une personne de valider les acquis de son expérience afin d’obtenir une certification professionnelle quels que soient ses diplômes ou son niveau de qualification initiale. Lorsque vous avez acquis une VAE, elle a la même valeur qu’un diplôme obtenu par une formation 📚


Une VAE peut être sous forme de diplôme, de certificat ou de titre, néanmoins, la certification demandée doit être inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).


⛔ Attention ⛔ La VAE n’est pas une expérience que l’on transforme en diplôme, c’est un parcours où vous devez passer devant un jury pour valider et attester les connaissances et les compétences acquises pendant votre expérience.


Les objectifs de la VAE :

  • Obtenir une certification prouvant vos années d’expérience

  • Reconnaissance de vos compétences

  • Développer son estime de soi 📈

  • Facilite l’intégration à une formation ou le passage d’un concours demandant un niveau de qualification

  • Évoluer dans votre parcours professionnel

  • Obtenir une augmentation ou une promotion en vue de votre qualification 💰

  • Avoir de la cohérence sur votre CV entre vos expériences et votre niveau de qualification


Les avantages de la VAE:

  • Pour les salariés, la VAE atteste de façon officielle les compétences que vous avez acquises grâce à vos expériences professionnelles. Cela vous aide également pour l’évolution de votre parcours professionnel, et vous donne donc accès plus facilement aux diplômes et/ou à la reprise d’étude si vous le souhaitez. Cette procédure vous permet de gagner du temps, puisqu’elle certifie un niveau professionnel sans être passé par les études.

  • Pour les entreprises, la validation permet de reconnaître la qualification des employés, gagner du temps et de l’argent dans les formations à prévoir. La montée en compétence des salariés est un atout pour l’entreprise.


À qui s’adresse la VAE ?

La VAE s’adresse à un travailleur, quel que soit son âge, son statut ou son niveau de formation. Vous devez seulement justifier au minimum d’un an d’expérience à temps complet, soit 1607 heures de travail en continu ou non. Cette année d’expérience doit être en rapport direct avec la certification que vous visez pour la VAE.


La VAE est vraiment ouverte à tout le monde, que vous soyez salarié, artisan, indépendant ou encore demandeur d’emploi, tant que vous remplissez la condition pour l’année d’expérience, vous pouvez en bénéficier 📃


Dans cette année d’expérience, vous pouvez prendre en compte les formations initiales ou continues en milieu professionnel tant qu’elle ne dépasse pas la moitié des activités prises en compte. Les formations prises en compte peuvent être :

  • La période de formation en milieu professionnel (PFMP) ou le stage pratique d’une formation diplômante.

  • La période de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP).

  • La préparation professionnelle à l’emploi (POE).

  • La période de formation pratique en milieu professionnel pour un contrat d’apprentissage, de professionnalisation ou encore un contrat unique d’insertion (CUI).

Ces périodes de formation sont prises en compte lorsqu’elles sont en rapport avec la certification demandée 📋


Quelles sont les démarches pour la VAE?


La VAE se déroule en plusieurs étapes, cela peut prendre entre 8 et 12 mois, il faut être impliqué et motivé pour son obtention 💪


1. Mon projet


Avant de démarrer toutes les démarches, vous devez vous poser les bonnes questions vis-à-vis de votre projet.

Il est important de faire un bilan de votre parcours professionnel afin de définir ce que vous souhaitez pour votre avenir. Si vous souhaitez changer de profession, renseignez-vous sur ce que peut vous apporter la VAE et dans quelle voie vous voulez et vous pouvez vous diriger.

Commencez également à faire des recherches sur la VAE, comment se passe la procédure, ce qu’elle peut vous apporter et quels sont les coûts et modalités à savoir 📝


2. Se renseigner


Après avoir déterminé votre projet et vos attentes concernant la VAE, vous devez vous renseigner dans un centre de conseil de la validation des acquis de l’expérience, afin de rencontrer un conseiller.

Ces centres sont des structures spécialement dédiées au conseil et à l’accompagnement dans vos démarches. Les conseillers présents sont là pour répondre à toutes vos questions, mais également pour valider ou non la pertinence de votre demande et de sa possibilité. Vous allez construire avec lui tout votre projet afin de viser la bonne certification en vue de l’expérience acquise, mais également l’organisme le plus adapté pour délivrer votre certification.


3. La demande de VAE


Cette étape rend officielle votre demande, puisque vous allez remplir votre dossier et donc demander à l’organisme certificateur d’étudier votre profil. Ce dossier de recevabilité est seulement valable si :

  • La certification demandée est bien inscrite au répertoire des certifications professionnelles.

  • Vous avez bien au minimum une année d’expérience en rapport avec la certification demandée.

Lorsque le dossier de recevabilité parvient aux examinateurs, ils l’étudient afin de déterminer s’il est recevable ou non. Si celui-ci est recevable vous avez généralement une notification dans les deux prochains mois ✅


Le formulaire est à remplir en ligne, il faut ensuite l’envoyer par voie électronique ou par courrier à l’organisme délivrant votre certification. S’ajoutent à cette demande tous les papiers et justificatifs nécessaires pour valider votre demande (la liste est mentionnée avec le formulaire).

⛔ Attention ⛔ La recevabilité de votre dossier, ne vaut pas la décision finale du jury et donc l’obtention de votre certification


Il est également possible que l’on vous demande une formation complémentaire à cause d’une activité manquante. Dans ce cas, votre organisme certificateur peut vous conseiller sur la formation adéquate et le financement.


4. Validation de votre dossier


Votre dossier a obtenu un avis favorable ? Parfait, vous avez le choix de continuer seul ou avec quelqu’un pour vous aider 👥


À cette étape, il vous reste à vous constituer votre dossier de validation, à vous préparer à votre entretien devant un jury et éventuellement, pour certaines certifications, à vous préparer pour une mise en situation professionnelle.

Vous pouvez donc opter, si vous le souhaitez, à un accompagnement pour la préparation à ces différentes étapes. Toutefois, cet accompagnement a un coût allant jusqu’à 3 000€. Selon votre statut, vous pouvez bénéficier d’aides pour le financement 💵


L’accompagnement se fait à partir de la recevabilité de votre dossier. L’accompagnateur est une personne venant de l’organisme certificateur ou un prestataire habilité par l’organisme. Cet accompagnement est personnalisé et dure en fonction de vos besoins et de la certification demandée.


Comment est composé un dossier de validation ?

  • Une description de votre parcours professionnel et personnel. Celle-ci doit être en lien avec la certification visée.

  • Toutes les preuves de la pratique de votre expérience professionnelle (compte-rendu, fiches missions, salaires…)


L’entretien avec le jury de la VAE

C’est l’étape cruciale ! Cet entretien se fait généralement à la demande de l’organisme, néanmoins, le candidat peut demander de réaliser un entretien.

Celui-ci se fait après réception et examination du dossier de validation et il permet d’avoir un échange pour avoir des informations complémentaires ou confirmer des éléments présents dans le dossier 🔍


La mise en situation professionnelle

La mise en situation professionnelle peut être demandée pour certaines certifications ou par certains organismes certificateurs. Elle se déroule soit sous forme réelle, c’est-à-dire en entreprise ou soit de façon reconstituée sur un plateau technique. Le but est de montrer que le candidat possède les compétences requises pour la validation de sa demande, car le dossier et l’entretien sont sous un format théorique, alors, il est parfois nécessaire de valider ses compétences sur le terrain 🔧



À la suite de l’entretien et s’il faut à la suite de la mise en situation professionnelle, le jury va délibérer et donner sa décision.

  • Le jury valide votre certification : il a jugé que vos compétences acquises sont en accord avec la certification demandée. Vous obtenez donc votre certification qui a la même valeur qu’un diplôme obtenu par une formation ✔

  • Le jury ne valide pas votre certification : le jury a jugé que vos compétences et aptitudes ne correspondent pas à la certification visée et prend donc la décision de refuser l’attribution de votre diplôme ❌

  • Le jury valide de manière partielle : c’est un cas plus particulier, vous obtenez seulement une partie de votre certification. Ainsi, il est prévu un contrôle complémentaire afin que vous puissiez continuer votre démarche ou trouver d’autres solutions pour valider votre certification.


Financer sa VAE


Le coût de la validation des acquis par l’expérience varie en fonction de votre statut, du niveau de certification visée, de votre organisme certificateur et de votre région.

Toutefois, à ce jour, il existe de nombreuses aides pour la financer : 💸

  • En tant que demandeur d’emploi, vous avez la possibilité de vous tourner vers Pôle Emploi ou vers toute autre structure qui est chargée de votre suivi. Vous pouvez également vous tourner vers votre conseil régional, pour savoir si vous pouvez bénéficier d’aides.

  • En tant qu’employé dans une entreprise, vous pouvez bénéficier de 3 aides financières :

  • Le FONGECIF ou l’OPCA dont votre entreprise relève, peut prendre en charge les frais liés à votre VAE.

  • L’employeur peut prendre en charge lui-même la VAE de son salarié, si cela fait partie du plan de formation ou de périodes de professionnalisation.

  • Le compte personnel de formation (CPF) : permettant de vous aider dans le financement de formations.

  • En tant qu’agent dans la fonction publique ou agent non-titulaire occupant un emploi permanent, vous pouvez demander une prise en charge de votre VAE à votre employeur, mais il n’y a aucune obligation de sa part. Sinon via votre compte personnel de formation.

⛔ Attention ⛔ lorsque vous calculez le coût de votre VAE, prenez bien en compte le coût de l’accompagnement si vous le souhaitez, afin d’éviter d’avoir de mauvaises surprises 😮


Le congé VAE


Vous avez la possibilité de demander un congé VAE afin de se préparer et passer devant le jury. Que vous soyez salarié, agent de la fonction publique ou agent non titulaire occupant un poste à temps plein, vous avez la possibilité de demander un congé VAE afin de bénéficier de temps pour participer aux épreuves et/ou pour vos périodes d’accompagnement à la préparation.


La durée du congé VAE s’élève à 24 heures de travail consécutives ou non. Pendant ce congé, le travailleur bénéficie de sa rémunération. Vous pouvez ajouter à cela d’autres types de congés afin d’avoir du temps complémentaire et vous préparez au mieux ⌛


Pour certains salariés, il est possible d’obtenir une plus longue durée pour le congé VAE grâce aux accords collectifs d’entreprise. Cela concerne les salariés qui n’ont pas atteint un niveau de qualification IV, du type baccalauréat technologique, général, professionnel ou équivalent, mais également les salariés dont l’emploi est menacé par les évolutions technologiques ou économiques.


⛔ Attention ⛔ Dans ce cas, veuillez vous renseigner auprès de votre employeur ou des représentants du personnel de votre entreprise.


La demande de congé VAE doit être adressée à votre employeur, au plus tard 60 jours avant la prise de congé et l’employeur doit prendre sa décision dans les 30 jours suivant la réception de la demande de congé.

Cette demande doit comporter la certification visée, le nom de l’organisme certificateur, les dates, la nature et la durée des actions de la validation 📨


Vous avez toutes les informations à savoir sur la VAE, pour en savoir plus, tournez-vous vers votre employeur ou vers des conseillers spécialisés ❗



Site pour consulter le Répertoire des Certifications Professionnelles :

https://www.francecompetences.fr/recherche_certificationprofessionnelle/


Lien pour trouver un centre de conseil sur la VAE proche de chez vous :

http://www.vae.gouv.fr/?page=carte-prc


Lien pour obtenir le formulaire en ligne :

http://www.vae.gouv.fr/vous-etes-un-particulier/etre-recevable-depot-du-1er-dossier/etre-recevable-depot-du-1er-dossier.html