Intelligence Artificielle : L’Avenir du Recrutement ?


📣 L’Intelligence Artificielle (IA) est sur le point de révolutionner notre manière de travailler, pour le meilleur et pour le pire… Selon une enquête, un emploi sur dix pourrait être automatisé avec l’IA.

Un peu d’Histoire… 📰

La naissance de ce concept coïncide avec l’apparition des ordinateurs en 1950, grâce au mathématicien Alan Turing. C’est seulement 6 ans plus tard que la terminologie IA apparaît grâce à John McCarthy.

Selon les créateurs de ce concept, l’Intelligence Artificielle caractérise l'élaboration de programmes informatiques capables de prendre en charge des tâches habituellement effectuées par des humains. 🤖

Pourquoi s’en servir en Recrutement ?

En plein essor, l'Intelligence Artificielle (IA) fait aujourd’hui beaucoup parler d'elle dans le secteur du recrutement. Pour certains, elle est inquiétante et pour d'autres, elle ouvre la voie à de nombreuses applications positives. Elle est encore suffisamment récente pour que les avis soient partagés sur ce sujet. 💥

📌 En 2017, 49% des entreprises prévoyaient déjà d’avoir recours à l’IA dans leur processus de recrutement.

Cette technologie promet de faciliter le travail des recruteurs en rendant certaines de leurs tâches 100% automatiques. Elle pourrait intervenir à différentes étapes comme par exemple à la lecture des CV, la sélection, les entretiens mais aussi à l’évaluation des discours des candidats. Intriguant n’est ce pas ? 🤔

L’IA Comme Outil de Sourcing 👤

L’IA serait un outil efficace de sourcing et de présélection de candidatures, qui permettrait grâce à des sites de matching, des applications de géolocalisation, etc, de mieux identifier les talents en adéquation avec l’offre d’emploi. D’après une étude réalisée en France par le cabinet de recrutement Robert Walters, 41% des recruteurs pensent que cette technologie serait synonyme de gain de temps et d’argent. Cet outil se pratique principalement dans les grands groupes confrontés à des volumes importants de postes à pourvoir. C'est sûr, la machine ne se fatigue pas ! Elle serait désormais capable de lire un CV mieux qu'un recruteur en analysant des milliers de documents et en établissant des correspondances entre les candidatures et les critères de l'annonce. 🚀

Plus de Distance Émotionnelle = Plus d’Objectivité 📈

Il arrive qu’en raison de préjugés, les recruteurs fassent un mauvais recrutement. L'intelligence artificielle, dénuée d’émotions, peut contribuer à radier ces préjugés, rendant ainsi la sélection des recruteurs plus objective. 👀

Mais attention, cela demande un bon calibrage des outils d'intelligence artificielle. En effet, le recruteur décide des données qu’il souhaite fournir aux outils d'IA qu'il utilise, et peut parfois saisir des données susceptibles de dénaturer cette objectivité.

Les Limites de l’Intelligence Artificielle ⚠️

📌 62% des candidats pensent que l’usage de l’intelligence artificielle dans le processus de recrutement présente un risque de déshumanisation ou de manque de personnalisation.

Bien que l’IA apporte des avantages, elle possède également des limites qu’il est nécessaire de comprendre. Les limites technologiques et cognitives empêchent les machines d'atteindre un raisonnement profond, en dehors des tâches pour lesquelles elles sont prévues. 🤖 Un robot ne peut apprécier la dimension culturelle ou d’éventuelles déficiences dans notre façon de parler.

Cet outil se base principalement sur les hards skills des candidats. En effet, elle permet de se concentrer sur leurs compétences opérationnelles, techniques ou encore managériales qui peuvent être déduites de l’analyse d’un CV. ⚙️

Toutefois, elle ne peut pas déduire l’ensemble des softs skills, autrement dit l’ensemble des compétences humaines ou traits de caractère que le candidat possède, qui ont pourtant tendance à prendre le dessus sur les compétences techniques. Le recruteur peut alors passer à côté de bons candidats. 🧩

Loin de remplacer le recruteur, l’IA le supplée, enrichit sa valeur et le rend plus stratégique, rien ne vaut une bonne discussion ! Si cet outil peut s’avérer très utile et performant, la prise de décision finale reste bien entre les mains de l’employeur.

👉Alors, finalement : Pour ou Contre les IA dans le recrutement ?